Chausson d’Or 2011 – Finale

Avec beaucoup de retard mais voilà les résultats de ce concours du Chausson d’Or 2011

PREPARATOIRE

1er prix : Floriane Chabrillac et Yuna Masson-Cariou

2ème prix : Eléonore Brundell et Xavier Grevin

3ème prix : Pauline Menut

ETUDE A

1er prix : Paul Meneu et Jérémie Moreau

2ème prix : Ambrine Atigui, Inès Vebole et Thomas Rousse-Blatière

3ème prix : Emilie Chaumartin, Ivanka Israël et Mia Grichendler

ETUDE B

1er prix : Maud Magliano

2ème prix : Ava Sallusti 

3ème prix : Léa Freisse et Romy Casper Revel

ESPOIR

Chausson d’or : Chloé Marcq

Chausson d’argent : Eleni Markou

Chausson de bronze : Anahi Passi

1ère mention : Camille Maitre et Laura Guarinos

2ème mention : Valentine Caby et Eireen Evrard (Prix Artistique Sonia Rykiel)

3ème mention : Fanny Boselli

SUPERIEUR

Chausson d’Or : Clara Royer

Chausson d’Argent : Léa Salomon

Chausson de Bronze : Diane Saller

1ère mention : Luna Sallusti et Arne Vandervelde (Prix Janine Stanlowa)

2ème mention : Estelle Sallé et Siloé Vanuxem

3ème mention : Mio Hamada

PROFESSIONNEL

Grand Prix du chausson d’Or : Ryosei Remba

Chausson d’Or : Chloé Reveillon

Chausson d’Argent : Carl Van Godtsenhoven

Chausson de Bronze : Noëllie Coutisson

1ère mention : Camille Di Fiore et Margaux De Meulemeester

2ème mention : Luna Gay-Padoan

3ème mention : Viky Kourou Kalla

 

Chausson d'Or 2011 - Finale et résultats

 

   Les résultats ne sont pas une grosse surprise, les meilleurs ont été récompensés, les finalistes étaient tous très bons. Je ne ferai aucun commentaires sur les catégories de plus jeunes puisque je n’ai pas eu la chance de les voir danser.

   En ce qui concerne la catégorie supérieure, l’adage obligatoire pour la finale a fait pas mal de dégâts. L’adage est un exercice vraiment difficile en concours. Les candidats sont stressés et on le sent, même on le ressent. On a juste envie que le mal à l’aise s’arrête pour les candidats. Les fouettés sont souvent ratés, les equilibres ne tiennent pas à cause d’appuis fragiles et de jambes tremblantes. Mais qui réussirait cet exercice? Certaines s’en sortent mieux que d’autres, mais pour ma part je prefère tous les candidats dans leur variation libre.

     Clara Royer est l’exemple qui confirme la règle et s’en sort plus que bien, elle danse un magnifique adage sans déséquilobre, sans fausse note. Sa variation libre est bien plus impressionnante que la veille, peut-être l’a-t-elle mieux dansé ou peut-être étais-je dans de meilleures conditions. En tout cas, le chausson d’Or ne pouvait que lui être remis, à elle et personne d’autre dans sa catégorie. Léa et Diane mérite amplement leur chausson respectif. Noémie Benkrim qui sétait fait remarquée avec ses multiples pirouettes et sa dynamique de bas de jambe la veille, a été pénalisée par son adage. Ses jambes ne montent pas aussi hautes que les autres candidates. Dommage, elle ne sera que finaliste. Petite déception aussi pour Mio Hamada, mon coup de coeur de fin de catégorie, remporte une 3ème mention. Mais attention cela reste une belle recompense, certaines n’arrivent pas en finale.

 

    Pour la catégorie supérieure, je trouve les candidats fatigués et cela se ressent pour certains dans leur performance, mais attention qui restent d’un niveau très élevé malgré tout.

     Ryosei Semba avait été remarquable dans sa variation extraite de Don Quichotte, mais m’a moins impressionée dans sa deuxième variation. Il méritait une récompense, mais mon choix n’aurait pas été le Grand Prix du Chausson d’Or.

     Chloé Réveillon, a été, selon moi, la seule candidate, sûre dans ses variation en finale. Elle ne faisait pas partie de mes coups de coeur la veille, j’ai d’autant plus apprécié ses performances. Son travail était très propre et aérien, son interprétation très juste. Elle s’est révélée être une danseuse très artistique. Elle mérite amplement son chausson d’ Or.

     Carl Van Godstenshoven n’a pas décu par rapport au niveau montré la veille. Sa variation d’Albrecht, extraite de Giselle était plus qu’à la hauteur de ce concours. Chloé marquant plus de points, il doit « se contenter » du chausson d’argent.

     Noëllie Coutisson mérite aussi son chausson de bronze.

 

En conclusion, un beau concours avec des candidats très prometteurs que j’ai hâte de suivre cette année pour pouvoir apprécier les progrès, suite à leurs nombreux stages et master class de cet été, sans oublier le travail quotidien!

Publicités
Cet article a été publié dans Chausson d'Or. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s