Chausson d’or 2011 – Eliminatoires

Image

Ce week-end se déroule le prestigieux concours du chausson d’or au Théâtre de Neuilly.

Je n’ai pu assister qu’aux catégories supérieures et professionnelles. Ma première impression est que le niveau des filles est bien plus élevées chez les 14-15 ans que chez les 16-22 ans. Entre nous c’est assez logique puisqu’entre 16 et 22 ans les meilleures ont intégré les plus grandes écoles.

Supérieures :

De cette catégorie 5 danseuses se démarquent des autres par leur aisance sur scène, leur charisme et les difficultés techniques de leur variation : Estelle Sallé, Diane Saller, Noémie Benkrim, Mio Hamada et Clara Royer.

Estelle est une très jolie danseuse, très à l’aise dans sa variation libre, avec des jambes à n’en plus finir. Elle impressionne par son sourire, ses développés et  arabesques.

Noémie Benkrim est elle aussi très sure et enchaine les pas techniques avec une facilité déconcertante. A chaque difficulté passée elle sourit encore un peu plus.

Mio Hamada a relevé le niveau de la fin de sa catégorie avec une Esméralda pleine d’energie qu’elle a su s’approprier.

Diane Saller a présenté une variation libre dont j’ai adoré la musique. Sa chorégraphie la met très en valeur. A noter : les 3 tours après ses fouettés.

Clara Royer, plus jeune que les autres candidates (chausson d’or l’année dernière) ne montre que son superbe coup de pied avant d’entrer sur scène. Son adage lyrique est beau mais pas plus impressionnant que ça. J’ai hate de la voir en finale demain dans une autre variation.

D’autres jeunes filles n’ont pas démérité et mériteraient d’aller en finale : Luna Sallusti ; Léa Salomon ; Perle Cayron (très artistique) ; Jeanne Breteau ; Olivia Coupé et les garçons : Arne Vandervelde et Mathéo Bourreau.

=> ERRETUM : Léa Salomon a bien été en finale.

Professionnels :

Les garçons … wahou! : le niveau est très haut

Ryosei Semba présente la variation de Don Quixotte , il saute, vole , bat et tourne et retombe toujours droit sur ses pieds sans un seul déséquilibre! Ce jeune belge de 17 ans a du potentiel.

Carl Van Godstenshoven : Dès son entrée sur scène, le ton est donné. Très charismatique il se lance dans une variation libre très technique, ses pirouettes à 7 ou 8 tours et ses sauts le propulsent sur ma liste de favoris pour la finale et la course au chausson d’or.

Vitally Amialishka, biélorusse a bien défendu sa chorégraphie et devrait pouvoir accéder à la finale.

Les filles…. il a fallu attendre le numéro 516, Noëllie Coutisson pour vraiment relever le niveau de cette catégorie concernant les filles. Camille Di Fiore, Léa Eechaut, Christina Gärtner et Luna Gay Padoan devraient avoir la chance de redanser demain après-midi. Margaux De Meulemeester, 2ème de la catégorie avait une variation propre et bien faite, mais ne la mettait pas vraiment en valeur. Elle devrait pouvoir montrer toute l’ampleur de ses aptitudes en finale.

J’ai hâte de voir la finale demain. Mon oeil critique aura-t-il vu juste?

Publicités
Cet article a été publié dans Chausson d'Or. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Chausson d’or 2011 – Eliminatoires

  1. Foglierini Laurence dit :

    Bonjour
    Je suis tombée par hasard sur l’article concernant le chausson d’Or 2011. Je tenais à rectifier une information : Léa Salomon est non seulement passée en finale, mais a obtenu le Chausson d’argent de la catégorie supérieure.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s